VMC simple flux

Maximisez vos économies tout en respirant un air pur !

Avec Hexa Rénov', profitez d'une solution économique avec la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux pour renouveler votre air intérieur. Éliminez efficacement l'humidité et les polluants, pour un confort quotidien et des économies sur le long terme.

VMC simple flux

Sommaire

  • Pourquoi installer une VMC simple flux ?
  • Humidité, condensation : Le rôle d'une VMC
  • Comment fonctionne une VMC simple flux ?
  • Les systèmes de VMC simple flux
  • Choisir entre VMC simple et double flux ?
  • Comment choisir sa VMC simple flux ?
  • VMC simple flux : Entretien et durée de vie
  • Installer une VMC simple flux : Parlons chiffres !
  • FAQ - Installer une VMC simple flux

Pourquoi installer une VMC simple flux ?

Minimiser les pertes de chaleur

L'installation d'une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux est essentielle pour réduire les pertes de chaleur et améliorer l'efficacité énergétique de votre logement, avec une réduction des déperditions thermiques pouvant atteindre 20%.

L'air vicié, enrichi en CO2 en humidité et divers polluants détériore la qualité de l'air intérieur. La VMC simple flux évacue cet air pollué et introduit de l'air neuf, minimisant ainsi les besoins en chauffage ou en climatisation et permettant de réaliser des économies importantes sur vos factures d'énergie.

En assurant un renouvellement constant de l'air, il empêche également l'accumulation d'humidité. La VMC simple flux garantit donc un cadre de vie plus sain et confortable, en protégeant votre maison et en offrant un environnement intérieur sécurisé et agréable pour vous et votre famille.

Installez une VMC simple flux avec Hexa Rénov' ! Profitez de notre expertise et de solutions adaptées à vos besoins pour garantir une ventilation efficace et améliorer la qualité de l'air de votre intérieur.

Pourquoi

Humidité, condensation : Le rôle d'une VMC

Les causes d'une mauvaise ventilation

L'humidité et la condensation sont liées à la présence de vapeur d'eau dans l'air et ses interactions avec les surfaces froides.

L'humidité désigne la présence de vapeur d'eau dans l'air. Elle est favorisée par des activités telles que la cuisine, la douche, ou les vêtements qui sèchent. Un taux d'humidité trop élevé peut endommager votre habitation, en provoquant l'apparition de moisissures et en diminuant considérablement (jusqu'à 14 fois) la performance de l'isolation. Cela affecte l'efficacité du système de chauffage et détériore la qualité de l'air intérieur, en augmentant la présence d'allergènes.

La condensation se produit lorsque l'air humide entre en contact avec des surfaces froides transformant la vapeur d'eau en liquide. La condensation est donc visible sur des fenêtres ou des murs froids. Ce phénomène de transformation peut contribuer à des problèmes d'humidité et de moisissure dans votre maison.

Pour maintenir un environnement sain, il est donc conseillé de maîtriser l'humidité dans votre logement pour la maintenir idéalement autour de 55%. La ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux a ce rôle de gestion de l'humidité. Cela aide à renouveler l'air et évacuer l'humidité excédentaire, améliorant ainsi le confort et la qualité de l'air.

Taux d'humidité idéal

Comment fonctionne une VMC simple flux ?

Un air plus sain

La VMC simple flux assure le renouvellement de l'air intérieur en deux étapes principales. D'abord, elle extrait l'air vicié des pièces humides (cuisine, salle de bain, buanderie) via des bouches d'extraction. Cet air, chargé d'humidité et de polluants, est ensuite évacué à l'extérieur par un système de conduits menant à un caisson d'extraction situé, le plus souvent, dans les combles. Cette évacuation permet de purifier l'air intérieur en retirant les éléments nuisibles.

En parallèle, de l'air frais est introduit dans les pièces de vie (chambres, salon, salle à manger) grâce à des entrées d'air positionnées sur les menuiseries extérieures. Ce processus de ventilation continue remplace l'air pollué par de l'air sain, améliorant ainsi la qualité de l'air et le confort des occupants. La VMC simple flux maintient donc un équilibre entre l'air expulsé et l'air introduit, optimisant l'efficacité énergétique de l'habitation tout en assurant une ventilation efficace.

Humidité maison
cible

Visez plus haut !

Lancez-vous dans une Rénovation d'Ampleur en intégrant votre VMC simple flux à votre projet !

Ce type travaux fait partie des travaux éligibles, vous propulsant vers un chez-vous plus écologique et économe. En regroupant plusieurs rénovations, amplifiez vos économies d'énergie et accédez à plus d'aides financières. C'est l'opportunité idéale pour dynamiser votre habitation et réduire vos dépenses énergétiques en un seul coup !

Les systèmes de VMC simple flux

Les différentes technologies

Les technologies de VMC simple flux comprennent plusieurs configurations, chacune adaptée à des besoins spécifiques d'efficacité énergétique et de qualité de l'air :

  • VMC simple flux autoréglable : Ce système propose un débit d'air constant grâce à des bouches d'extraction et des entrées d'air qui ne varient pas en fonction des conditions internes ou externes. Il représente une solution simple et économique, adaptée aux budgets restreints et aux exigences de ventilation basiques.
  • VMC simple flux hygroréglable : Offrant une régulation plus fine, cette technologie adapte le débit d'air en fonction du taux d'humidité présent dans l'air intérieur. Elle se décline en deux versions pour gérer l'humidité intérieure. Le type A intègre des bouches d'extraction qui s'ajustent à l'humidité, avec des entrées d'air à débit constant pour une ventilation stable. Le type B, plus avancé, ajuste automatiquement à la fois les bouches d'extraction et les entrées d'air selon l'humidité.

Chacune de ces technologies vise à optimiser la ventilation de l'habitat tout en contrôlant la consommation énergétique, avec des niveaux de sophistication et d'adaptabilité variés selon les besoins et les préférences de l'utilisateur.

Technologie VMC

Choisir entre VMC simple et double flux ?

Entre simplicité et performance énergétique

Le choix entre une VMC simple flux et double flux dépend principalement de votre budget et des contraintes techniques d'installation de votre logement :

  • La VMC simple flux est économique et facile à installer. Elle convient aux budgets limités et aux habitations ayant une isolation standard, mais elle peut entraîner une augmentation des coûts de chauffage durant l'hiver en introduisant de l'air froid extérieur.
  • La VMC double flux, plus coûteuse à l'achat et à installer, optimise les économies d'énergie grâce à son système de récupération de chaleur, minimisant ainsi les pertes thermiques et réduisant les factures énergétiques. Le système double flux améliore également la qualité de l'air intérieur grâce à des filtres, idéale pour les zones froides ou les maisons bien isolées.

Pour une efficacité énergétique maximale et une qualité d'air supérieure, malgré un investissement initial plus élevé, la double flux est donc recommandée. Votre choix doit donc se baser sur une évaluation de vos besoins spécifiques et des caractéristiques de votre logement.

Bénéficiez de conseils experts sur le choix de votre VMC avec Hexa Rénov'.

Choix VMC

Comment choisir sa VMC simple flux ?

L'importance de l'isolation dans votre choix

Pour choisir judicieusement une VMC simple flux, il est important de distinguer les spécificités des maisons anciennes et neuves, tout en prenant en compte l'étanchéité à l'air de votre logement :

  • Maison ancienne : Pour les maisons anciennes moyennement étanches (mauvaise isolation), une VMC autoréglable assure une ventilation constante, adaptée si l'air s'infiltre naturellement. Toutefois, avec des améliorations d'isolation prévues, une VMC hygroréglable, qui ajuste la ventilation selon l'humidité, est recommandée pour une meilleure efficacité énergétique et confort.
  • Maison neuve : Les maisons neuves, souvent conçues avec une haute étanchéité à l'air, bénéficient davantage d'une VMC hygroréglable ou d'une VMC double flux. La VMC hygroréglable ajuste la ventilation en fonction de l'humidité intérieure, tandis que le double flux, en récupérant la chaleur de l'air extrait, offre une efficacité énergétique supérieure et un confort thermique optimal.

Cette approche vous permettra de sélectionner le système de VMC le plus adapté, garantissant ainsi une qualité d'air intérieure optimale et une gestion efficace de l'énergie dans votre logement.

VMC installation

VMC simple flux : Entretien et durée de vie

Optimisation d'une VMC simple flux : Entretien et économies

Pour une VMC simple flux, qu'elle soit à autoréglage ou hygroréglable, un entretien régulier est crucial pour assurer une longue durée de vie, généralement estimée entre 15 et 20 ans, ainsi qu'une performance optimale. Cet entretien comprend le nettoyage ou le remplacement des filtres au moins une fois par an, la vérification des conduits pour s'assurer qu'ils ne sont pas obstrués par la poussière, et l'examen des entrées et sorties d'air pour maintenir une ventilation efficace. Un système bien entretenu améliore significativement la qualité de l'air intérieur et contribue à une meilleure efficacité énergétique, augmentant ainsi le confort à l'intérieur de la maison.

Les différents modèles de VMC simple flux requièrent une attention particulière à l'entretien pour fonctionner à leur maximum d'efficacité. Une maintenance régulière permet non seulement de prolonger la durée de vie de l'appareil mais aussi de réaliser des économies d'énergie grâce à une gestion plus efficace du renouvellement de l'air. Investir dans l'entretien de votre VMC simple flux est donc synonyme de bénéfices pour la santé et le portefeuille, assurant un air plus pur et une réduction des coûts énergétiques.

Entretien VMC

Installer une VMC simple flux : Parlons chiffres !

Combien coûte l'installation d'une VMC simple flux ?

  • Une VMC simple flux autoréglable coûte généralement entre 150 € et 600 € pour l'équipement seul. Le coût peut varier en fonction de la marque et des spécificités du modèle.
  • Pour une VMC simple flux hygroréglable de type A (bouches d'extraction ajustées au taux d'humidité), le prix de l'équipement se situe entre 300 € et 800 €. Pour un type B (bouches d'extraction et entrées d'air ajustées au taux d'humidité), le coût est légèrement plus élevé, allant de 400 € à 1 500 €, dû à une régulation plus fine de l'humidité.

Ces estimations de prix, incluant généralement la main d'œuvre, sont indicatives et susceptibles de varier en fonction de la surface, du prestataire, des matériaux utilisés, et de la localisation.

Combien
trait
trait

Quelles aides pour financer l'installation d'une VMC simple flux ?

L'installation d'une VMC simple flux peut bénéficier de différentes aides et subventions, cumulables et variant selon vos revenus et votre localisation :

  • MaPrimeRénov' Parcours Décarboné n'octroie pas d'aide pour l'installation de VMC simple flux, se concentrant exclusivement sur la VMC double flux. À noter que dans le cadre de MaPrimeRénov' Parcours Accompagné, la VMC simple flux peut être prise en compte dans le calcul de l'aide. L'aide est alors proportionnelle au coût total des travaux faisant partie d'une enveloppe globale.
  • Les Certificats d'Économies d'Énergie (CEE), fiche d'opération standardisée BAR-TH-127, offrant une aide financière versée par les fournisseurs d'énergie (uniquement dans le cadre du Parcours Décarboné).

D'autres aides et subventions peuvent également être disponibles en complément, telles que l'éco-prêt à taux zéro, les subventions locales et la TVA réduite, renforçant ainsi votre financement pour l'installation d'une VMC double flux. Chez Hexa Rénov', nous déduisons les primes directement de votre devis pour simplifier vos démarches.

Aides
trait
trait

Combien de temps faut-il pour rentabiliser une VMC simple flux ?

En moyenne, il faut entre 10 et 20 ans pour rentabiliser une VMC simple flux.

Le temps nécessaire pour rentabiliser l'installation d'une VMC simple flux varie selon plusieurs critères : le type de VMC (autoréglage ou hygroréglable de type A ou B), les variations des tarifs énergétiques, et principalement, l'ampleur des aides et subventions disponibles. Plus ces soutiens financiers sont conséquents, plus vite vous profiterez de votre investissement.

Cas concret
trait

Les autres types de travaux

Isoler

Isoler

Découvrez les méthodes d'isolation durables et économiques, indispensables à une rénovation réussie pour un logement confortable et éco-responsable.

Chauffer

Chauffer

Explorez les solutions de chauffage économiques et écologiques, clés d'une rénovation performante pour un habitat confortable et respectueux de l'environnement.

Réguler

Réguler

Optez également pour l'installation de thermostats intelligents et de robinets thermostatiques pour un contrôle précis de la température dans votre domicile.

FAQ - Installer une VMC simple flux

Comment choisir l'emplacement idéal pour les bouches d'extraction d'une VMC simple flux ?

L'emplacement idéal pour les bouches d'extraction d'une VMC simple flux est dans les pièces humides de la maison, comme la salle de bain, la cuisine, et les toilettes, où la qualité de l'air doit être contrôlée de manière plus rigoureuse. Pour une efficacité maximale, placez les bouches d'extraction près des sources d'humidité ou de pollution de l'air (par exemple, au-dessus de la cuisinière dans la cuisine ou près de la douche dans la salle de bain) tout en veillant à ce qu'elles ne soient pas obstruées par des meubles ou des rideaux.

Quel entretien est nécessaire pour une VMC simple flux ?

Installer une VMC simple flux peut être réalisé par un bricoleur compétent, à condition de posséder des connaissances de base en bricolage et en ventilation. Toutefois, une installation incorrecte peut réduire l'efficacité du système et affecter la qualité de l'air intérieur. Il est donc crucial de suivre attentivement les instructions du fabricant et les normes de ventilation en vigueur. Pour des installations plus complexes ou pour garantir l'optimisation du système, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Comment améliorer l'efficacité énergétique d'une VMC simple flux ?

Améliorer l'efficacité énergétique d'une VMC simple flux passe par quelques actions clés : s'assurer que le système est correctement dimensionné pour l'espace à ventiler, maintenir une bonne étanchéité du réseau de conduits pour éviter les pertes d'air, et utiliser des bouches d'extraction et d'insufflation à débit réglable pour adapter la ventilation aux besoins réels. De plus, l'installation de bouches d'extraction hygroréglables, qui ajustent le débit d'air en fonction du taux d'humidité, peut contribuer à une meilleure régulation de la ventilation et à des économies d'énergie.

Peut-on réguler le débit d'air d'une VMC simple flux pour adapter la ventilation aux différents besoins des pièces ?

Dans la plupart des systèmes de VMC simple flux standard, le débit d'air est constant et non modulable selon les pièces. Toutefois, des solutions existent pour adapter la ventilation aux besoins spécifiques de chaque espace. L'installation de bouches d'extraction réglables permet d'ajuster manuellement le débit d'air extrait dans certaines pièces, comme la salle de bain ou la cuisine, en fonction de leur utilisation et du niveau d'humidité. Pour une régulation plus fine et automatisée, il existe des systèmes de VMC simple flux hygroréglables qui ajustent le débit d'air en fonction du taux d'humidité détecté, offrant ainsi une meilleure personnalisation de la ventilation et une optimisation de la consommation énergétique.